Il n'est jamais trop tôt pour commencer un traitement.

L'Orthopédie d'interception précoce peut débuter dès l'âge de 3 ans et demi

A quel âge consulter un orthodontiste ?

Lors des bilans dentaires gratuits à 6 et 9 ans le praticien vous signalera un éventuel problème orthodontique. Vous pouvez aussi consulter de vous-même un orthodontiste. Chez l’enfant, pour que le traitement orthodontique soit le plus efficace et le plus court possible, il est important d’intervenir au bon moment, le plus tôt possible.

 

Traitements orthodontiques des enfants

Pour les enfants, un traitement d’orthodontie est possible dès l'âge de trois ans et demi, lorsqu’il n’y a que des dents de lait.

Le traitement se fera à l’aide de petits appareils amovibles.

C’est vers 6-8 ans que sont, le plus souvent, dépistées les malpositions maxillo-faciales (mâchoires trop courtes ou trop longues, trop larges ou trop étroites). A cet âge, la correction se fait également à l’aide d’appareils amovibles. On peut entre autre faire du pilotage (extraire certaines dents de lait ) pour permettre aux dents définitives d’avoir la place de pousser correctement.

Traitements des adolescents

Avant la puberté, on peut encore jouer sur la croissance des mâchoires, alors qu’après, seule la position des dents peut être modifiée. 

Traitement des adultes

Les adultes peuvent bénéficier de traitements orthodontiques pour réaligner leurs dents. En revanche, s’ils présentent un décalage de croissance des mâchoires, le traitement devra être chirurgical (traitement orthognatique).

 

Observez votre enfant : quelques signes peuvent vous alerter 

  • Une dent de lait qui ne tombe pas spontanément
  • Des incisives supérieures en avant (dents de lapin)
  • Absence d'espace entre les dents de lait
  • Béance (absence de recouvrement des dents supérieures sur les dents inférieures) ou supraclusion (recouvrement trop important des dents supérieures sur les dents inférieures.
  • Latéro-déviation de la mandibule (non concordance du milieu incisif supérieure avec le milieu incisif mandibulaire).
  • Une bouche petite, des maxillaires étroits
  • Il respire la bouche ouverte
  • Il ronfle la nuit
  • La langue s'interpose entre les dents au moment de déglutir ( avaler )
  • Il a un défaut de prononciation

Nos conseils

  • Un diagnostic et un traitement précoces peuvent éviter un traitement plus long et compliqué à l’adolescence.
  • Si vous soupçonnez un risque particulier chez votre enfant, n’hésitez pas à en parler à votre chirurgien-dentiste.

Article rédigé par le praticien le 09/03/2011